09. Le podcast de la bête

Salut à tous, amis poditeurs,

Enregistré le samedi 29 Mars 2014 ( !!!!), nous sommes fiers de vous présenter le neuvième opus de Geeks et légendes dont le thème est « LE DIABLE ».

Logo GL09

Vous pourrez trouver le bébé en téléchargement ICI 

(Clic droit enregistrer la cible sous … pour une sauvegarde sur votre disque dur).

L’émission dure 3h10 (Il y avait de la matière) avec autour de la table :
– Master Phil (@Phliousetsix) pour les comics et les séries
– Master Fred (@fcud) pour le cinéma
– Master Stef (toujours pas de compte twitter) pour la musique.
– Sans Master Ced (@XmastercedX) dont nous avons déploré l’absence, on en pleure encore ! Mais on s’est consolé dans la bière et les ours en guimauve !

Je dois ici faire mon Mea Culpa pour la parution tardive de cet épisode, mais j’ai connu quelques mois difficiles donc ce qui devait être un numéro de printemps, s’est transformé avec 6 mois de retard au compteur, en un joli numéro de rentrée. Excusez-moi vous Poditeur, mais aussi mes chers co-animateur pour ce retard. Je promets que pour le prochain opus, que nous allons bientôt programmer, ce genre de problèmes ne se reproduira pas !

Comme d’habitude notre couverture su sujet est loin d’être exhaustive. Ne nous en tenez pas trop rigueur.

Pour en revenir à l’enregistrement en lui même, nous avons fait trois grosses parties d’environ une heure chacune. Comics et séries, cinéma et musique. L’absence de Master Ced notre spécialiste jeux vidéos maison s’est faite sentir car nous avons été très mauvais sur la couverture du sujet. Il se dit dans le sérail que Master Ced fera son grand retour au prochain numéro… A suivre …
Quelques liens en rapport avec l’émission :

¤ Livre généraliste sur le sujet :

– Le dictionnaire amoureux du diable d’Alain Rey sur Amazon.fr

– Le livre du diable de Katerine Quenot sur Amazon.fr

¤ Pub :

– Pub argentine pour Renault Clio : ICI

– Pub française pour Spontex : ICI

¤ BD et Comics :

bdtheque.com
simpsons.wikia.com

A bientôt …

….

..
.

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à 09. Le podcast de la bête

  1. larnoufe dit :

    ENFIN de retour !!
    Ca fait du bien de vous entendre et bon anniversaire pour vos 2 ans de podcasts .
    j’espere que vous serez plus régulier cette année .
    C’était encore un épisode sympa avec quelques craquage marrant apres le repas 😉
    pour vos soucis avec itunes , j’ai LA solution .
    RDV ici https://podcloud.fr/
    Ce sont les copains de podradio qui ont créé ca et ca marche bien .
    Bisous à toute l’équipe et à très bientôt j’espère 🙂

    • Doumaster dit :

      Salut Larnoufe !

      Ca fait du bien de voir que malgré notre faible activité, tu restes fidèle à notre podcast. Merci pour ça ! Merci aussi pour notre anniversaire. Je vais aller voir le lien que tu proposes ce serait bien d’enfin se retrouver sur itunes … Mais avec mes deux mains gauches c’est pas gagné !!

      Bonne continuation à toi ami !

  2. Draven dit :

    Hello ! Heureux de vous entendre à nouveau !

    Très bon choix de sujet, même si il est forcément impossible de le couvrir entièrement…
    En revanche, malheureusement pour vous, il se trouve que je suis musicien et métalleux (et très intéressé par l’histoire de ce mouvement musical), et j’ai pu relever diverses imprécisions dans la partie consacrée à la musique.

    Tout d’abord j’ai eu très peur que vous n’abordiez pas du tout le triton satanique (« diabolus in musica » en bon latin) ou Black Sabbath qui a été le premier groupe de hard-rock à adopter pleinement l’imagerie satanique dès 1970 (s’attirant ainsi les foudres des véritables satanistes), ce qui a eu une influence musicale et visuelle colossale sur tout le reste du mouvement et qui perdure encore aujourd’hui. Vous en parlez rapidement tout à la fin, il est dommage que ça n’ait pas été plus développé.

    Idem pour les artistes qu’on a suspectés d’avoir passé un pacte avec le diable. Vous évoquez rapidement Paganini il me semble, ainsi que l’incontournable Robert Johnson (et je vous en remercie), mais il est dommage de ne pas avoir parlé de Led Zeppelin que certains soupçonnent encore d’avoir passé un accord avec le malin pour obtenir le succès, ce qui serait (encore une fois selon certains) la cause du grave accident du chanteur en 1975, la cause du décès du fils du chanteur en 1977, et enfin la cause du décès du batteur du groupe en 1980. De plus, Jimmy Page, le guitariste du groupe, est un grand admirateur d’Aleister Crowley (que vous évoquez également) dont il a racheté la demeure sur les bords du Loch Ness dans les années 70.
    Dommage aussi de ne pas avoir insisté davantage sur l’imagerie satanique très utilisée par les Rolling Stones au début de leur carrière, et pas que pour le morceau Sympathy For The Devil de leur second album en 1968, puisque leur premier album de 1967 se nommait Their Satanic Majesties Request et que la pochette alternative de l’album Goats Head Soup sorti en 1973 n’a pas grand-chose à envier aux visuels qu’utilisera la scène black-metal 10 ans plus tard.

    Pour finir, les seules erreurs flagrantes de la section musicale ont été prononcées lorsque vous avez justement abordé cette fameuse scène black-metal norvégienne. Les anecdotes évoquées au sujet de Mayhem ou certains de leurs membres comme Dead, Euronymous et Varg Vikernes sont tout à fait exactes (aussi incroyable que cela puisse paraitre). En revanche, des erreurs ont été faites par rapport aux groupes associés à cette scène. En tout début de sujet, il est dit que les premiers groupes du genre black-metal ont été Mercyful Fate, Venom ou Celtic Frost, ce qui est faux. Ces groupes sont respectivement d’origine danoise, anglaise et suisse, et ils appartiennent au mouvement heavy-metal pour les deux premiers, et au doom-metal pour le dernier. Ce qui est vrai en revanche, c’est qu’ils ont été des influences majeures et principales pour les tous premiers groupes de black-metal norvégien dans les années 80. Le groupe Bathory (d’origine suédoise) que vous citez au même moment faisait en revanche bien partie de la première génération des groupes de black-metal scandinaves, même si son style a évolué vers les prémisses du viking-metal à partir des années 90.

    Puis, à la fin de la partie consacrée à ce genre, vous évoquez quelques groupes appartenant à la « post-génération du black-metal norvégien » : Carcass, Dying Fetus et Ghost BC (qui ne porte ce nom qu’aux Etats-Unis pour des raisons juridiques, en Europe ils sortent leurs albums sous le nom de Ghost). J’ignore quelles sont vos sources à ce sujet, mais elles sont totalement fausses ! Aucun de ces groupes n’est norvégien, et aucun de ces groupes n’est affilié à la scène black-metal. Carcass est un groupe culte (récemment reformé) de death-metal d’origine anglaise, Dying Fetus est un groupe de death-metal américian, tandis que les suédois de Ghost sont plutôt affiliés aux scènes doom ou heavy-metal, même si leur musique est en fait tellement douce et mélodique qu’on pourrait presque plutôt les classer pop/rock/électro (je vous conseille de jeter une oreille sur leur très bon album Infestissumam pour vous en assurer). Ce sont uniquement leurs visuels (sur scène et sur albums) qui les rapprochent de la scène metal, et c’est le seul des trois groupes mentionnés qui utilise à fond l’imagerie satanique dans leurs visuels et leurs morceaux.

    Voilà, j’espère que vous ne m’en voudrez pas pour ces corrections. Ça n’empêche pas que j’apprécie beaucoup votre émission et que j’attends la suite avec impatience. A bientôt !

    • Doumaster dit :

      Salut Draven,

      C’est un sacré commentaire que tu nous envoie car il y a de la matière. Je ne suis pas spécialiste du rock sataniste mais toi, tu sembles l’être. Merci de tes précisions et corrections. Je vois Master Stef bientôt et je vais lui soumettre tes remarques. Je ne doutes pas qu’il va se crever les yeux avec un tissonier chauffé à blanc en signe de pénitence. Merci pour ton commentaire.

  3. master stef dit :

    Hello Draven,

    Ton commentaire vient confirmer l’impression que j’ai souvent après avoir envoyé la partie musique du podcast : imprécisions, oublis, redites et, comme tu le soulignes, infos potentiellement fantaisistes !!

    Concernant tes 2 premiers paragraphes sur le fait que tu déplores la rapidité de traitement de certains sujets comme le triton ou les Stones voire l’absence de certains groupes comme Led Zep, cela me paraît tout à fait justifié.

    Mais, mais,mais, je ne peux tout traiter car je suis tenu, du moins j’essaie de l’être, par un timing !Donc, il me faut faire un choix parmi les infos que j’ai réussi à regrouper ainsi que sur le temps que je vais leur consacrer : comme tout choix, il est forcément discutable par nature…De plus, dans le feu de l’action, il n’est pas rare que mes feuilles griffonnées en tout sens s’entremêlent et qu’un thème que je voulais aborder passe à la trappe.C’est le cas du petit laïus sur Led Zep que j’avais préparé.Du coup, ça manque cruellement et tu ne manques pas de le remarquer à juste titre.

    Enfin, concernant la partie black métal, il m’apparaît évident que je n’ai pas la précision de tes connaissances.Du coup, me retrouvant tributaire de diverses sources sur le net, il ne m’est pas toujours aisé d’en établir à coup sûr la véracité (surtout quand celles-ci peuvent être contradictoires!).
    Bref, cette partie manque de rigueur et ne peut faire illusion bien longtemps quand elle tombe aux mains de connaisseurs.

    Voilà ce que je pouvais te dire suite à ton commentaire fourni.Ne t’en fais pas, je ne prends pas du tout ombrage de tes remarques et corrections d’autant plus qu’elle me semblent parfaitement légitimes !

    A bientôt

    • Draven dit :

      Hello Master Stef !

      Ne t’en fais pas, je sais très bien ce que c’est de préparer et d’aborder des sujets qu’on ne maitrise pas forcément dans un podcast. C’est d’ailleurs un peu pour ça que je me suis permis de rédiger ce commentaire.

      Moi aussi il m’est déjà arrivé d’oublier de mentionner certaines choses que j’avais pourtant préparées, et il m’arrive de me poser des questions sur mes sources quand les infos paraissent parfois trop croustillantes pour être vraies. Mais comme tu le dis très bien, on reste confrontés au problème du temps dont on dispose pour préparer tout ça, et on n’est pas à l’abri de dire des bêtises. J’espère juste que mes critiques ont été bien comprises, car elles visaient davantage tes sources que la qualité générale du podcast.

      Comme je le disais, manque de bol pour vous, c’est un sujet que je connais bien pour l’avoir étudié à titre personnel. Et comme en plus j’aurai difficilement l’occasion de l’évoquer dans mon propre podcast dont ce n’est pas le thème, je n’ai pas pu m’empêcher de vous faire part de toutes ces petites corrections.

      Au passage, vous pouvez remercier Larnoufe pour m’avoir fait découvrir votre émission à l’occasion de votre épisode consacré à Batman (j’ai ensuite écouté tous les autres).

      Vivement le prochain ! A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *